Ruy et Gabriel García Márquez, Cuba, dans la premièe moitié des années 80
Ruy et Chico Buarque à Rio, chez Chico,  moitié des annés 70
Ruy à Paris, 1954
Ruy  encadre l´horizon au désert de Atacama, Chili, janvier 2014
Ruy et Paulo Cesar Saraceni dans une interview du groupe du Cinema Novo pour Les Cahiers Brésiliens de la  TV française, a Copacabana, Rio, 1966
1 2 3 4 5

RUY GUERRA

Né le 22/8/1931 au Mozambique, colonie portugaise en Afrique. Dès son adolescence il a une passion pour les mots et l’image. Il a écrit des contes, des poèmes et des critiques cinématographiques, publiés dans la presse de Lourenço Marques, capitale du Mozambique. Il a également filmé la vie quotidienne des travailleurs noirs du port de la ville, le Cais Gorjão.

A vingt ans , il se rend à Paris et devient cinéaste. En juillet 1958, il arrive à Rio de Janeiro.

Ses deux premiers films- La plage du désir (1962) et Les Fuzils (1964, Ours d ´argent à la Berlinale) - le rendent célèbre dans le monde du cinéma brésilien et internationale. Il est le premier réalisateur du groupe du Cinéma Novo à filmer hors du Brésil (France ,1968).

Dans les années 1960/1970, à Rio, il a écrit des paroles pour des jeunes musiciens, entre autres Edu Lobo, Francis Hime, Milton Nascimento et Chico Buarque de Holanda. Avec Chico il écrit une œuvre musicale : Calabar : l’éloge de la trahison: le spectacle fut censuré par la dictature militaire. Du même auteur (1985) il filme également l’Opéra du Malandro (1985) et Estorvo, tiré de son roman (2000). Il est le directeur qui a réalisé le plus de films tirés des romans de Gabriel García Márquez, son ami depuis 1972.

Ruy a voyagé dans plusieurs pays a cause de sa passion pour filmer. Dans la seconde moitié des années 1990, il se décida a vivre pour de bon a Rio, où sont nés ses 3 enfants et ses 3 petits enfants.

Actualités